En 2019, elle randonne 2100km sur le chemin de Compostelle. En 2020, elle parcourt 2300km à pied sur le sentier des douaniers en Bretagne. Du Mont St Michel à St Nazaire.

Jeanne est historienne de l’art dans la valorisation du patrimoine culturel. Elle a toujours fait beaucoup de sports, rugby, crossfit, mais n’a jamais randonné de sa vie.

A un moment donné, elle s’est sentie vide de sens dans ce qu’elle entreprenait.

Elle décide donc de quitter son emploi et de quitter ses sports.

N’ayant jamais randonné de sa vie, elle eut tout de même une envie viscérale de partir marcher des jours, des semaines, des mois.

N’ayant pas vraiment de date de départ, elle achète un guide « le miam miam dodo », cherche un covoiturage et part du jour au lendemain.

Quand Jeanne a quelque chose en tête, elle fonce, elle ne se pose pas de question.  

Elle a tout de même la chance d’avoir un mari extraordinaire, prêt à attendre des mois que sa femme réalise ce dont elle a besoin. Un mari sur qui elle peut compter et qui lui donne des ailes.

Des paysages extraordinaires, passer des pins aux étendues bleu turquoise.

Cette sensation de faire partie du paysage.

Ce côté magique de marcher à son propre rythme et de reconnecter à un rythme naturel.

Dans une société de surconsommation, ça fait du bien.

Marcher est une expérience authentique, on ne triche pas, on ne s’impatiente pas, on ne performe pas, on est juste là, on vit le moment présent.

Le rythme lent de la marche nous laisse le temps de se reconnecter avec soi.

Vivre un moment de vie tout simplement sans filtre.

Pendant ces longues randonnées, Jeanne fait des rencontres étonnantes de gentillesse.

Chaque jour, elle rédige quelques lignes dans un carnet qu’elle a décidé de transformer en BD. Et ce n’est pas tout, elle a pour projet de marcher du nord des pays bas au sud de la France.

Peut-on marcher sur un chemin spirituel alors que l’on ne croit pas en Dieu ? La réponse est oui, on peut faire le tour du monde à pied.

Le conseil de Jeanne:

Oser se lancer et vivre l’aventure à 200%.

L’insta pour suivre les folles aventures de Jeanne : @histoires_de_voyage

.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *